Mois : avril 2011

Irlande: ne cherchez pas le fin du faim

La gastronomie représente pour moi un aspect primordial d’un voyage. Hors de question de visiter un pays ou une région sans goûter aux produits et plats locaux et sans tenter de dépasser certains clichés. J’aurais tant aimé pouvoir revenir d’Irlande en affirmant que, non, la cuisine irlandaise n’est pas lourde et sans saveur et qu’on y  trouve de délicieux mets. Malheureusement, malgré notre curiosité culinaire et notre grand tour de dix jours dans le pays, la gastronomie d’Eire et d’Ulster ne nous a pas séduits. Certes généreuse, elle ne satisfera cependant pas les palais les plus exigeants. Misez sur le copieux petit-déjeuner Le petit-déjeuner, appelé « full Irish breakfast », est pour moi le meilleur repas irlandais. Copieux et varié, il permet de faire le plein d’énergie pour tenir toute la journée et économiser un déjeuner. Il se compose d’une boisson chaude – thé ou café généralement, mais vous pouvez aussi demander un chocolat chaud, parfois saupoudré de petits marshmallows – de céréales, d’œufs – au choix durs (boiled), brouillés (scrambled) ou au plat (fried) – de petites saucisses, de bacon, de boudin noir et blanc (black and white pudding), de tomates et de champignons frits, et parfois de galettes de pommes de terre ainsi que de fruits. Bien sûr, rien ne vous oblige à manger tout ça! Le royaume de la pomme de terre Privés de pomme de terre pendant...

Read More

Irlande: ne comptez pas les moutons pour dormir

En vacances, vous ne dormez paisiblement qu’en pleine nature ou, au contraire, ne supportez pas de sacrifier votre confort? Le dépassement de votre budget vous donne des insomnies et la rencontre avec les locaux vous rassure? Rangez les somnifères, quelles que soient vos habitudes nocturnes, vous trouverez l’hébergement qu’il vous faut. Camping: au plus près de la verte Eirin Le climat irlandais, souvent humide et pluvieux, ne facilite pas le camping. Mais pour les petits budgets ou les amoureux de la nature, rien de tel que quelques nuits sous la tente. La République d’Irlande et l’Irlande du Nord disposent d’une centaine de campings, inspectés par l’organisme chargé du Développement du tourisme, Failte Ireland (« Failte » signifie « bienvenue » en gaélique). Les établissements répondant aux critères de cette association bénéficient du logo Failte Ireland et se trouvent listés sur le site de l’Irish Camping and Caravaning Council (ICC). Côté tarifs, comptez une vingtaine d’euros par nuit pour un couple, une voiture et une tente. La plupart des campings ouvrent de début avril ou début mai à fin septembre, mais certains accueillent les touristes toute l’année. En haute saison, mieux vaut réserver, car les emplacements pour les tentes ne sont pas très nombreux. Si vous aimez voyager sans prévoir vos étapes, vous pourrez toujours vous adonner au camping sauvage. Il suffit souvent de demander l’autorisation à un agriculteur d’investir son champ ou à...

Read More

Irlande: un budget transports à ne pas négliger

Ne possédant pas de véhicule, c’est en avion que nous nous sommes rendus en Irlande en septembre 2010, où nous avons récupéré une voiture de location réservée sur internet. Si lors des premières démarches, les tarifs de ces moyens de locomotion peuvent paraître particulièrement attrayants, mieux vaut ne pas oublier certains points de détail et ne pas chercher les économies… à tout prix! Low cost ou compagnie nationale? C’est sur un comparateur de prix sur internet que j’ai procédé aux premières recherches pour trouver un vol à prix raisonnable. Quelle ne fut pas ma joie de voir un trajet Paris-Dublin aller-retour pour deux personnes chez Aer Lingus s’afficher à 90 euros! Quelle ne fut pas ma déception, une fois sur le site de la compagnie, de voir qu’il fallait en fait ajouter à cela 170 euros de taxes, 25 euros d’assurance, 60 euros de bagages et 20 euros de frais de gestion, faisant ainsi monter le prix des billets à 365 euros. Voilà des procédés ressemblant fort à ceux des compagnies low cost. C’est que Aer Lingus, compagnie nationale irlandaise, a un temps adopté leur politique et leurs tarifs. Mais en raison d’un mauvais bilan financier et de la concurrence de Ryanair, compagnie low cost irlandaise, elle a décidé de revenir, dès janvier 2010, à des vols plus chers… mais n’a visiblement pas totalement abandonné les pratiques des compagnies...

Read More