Islande: la péninsule de Reykjanes et le Blue Lagoon

En ce troisième jour de notre voyage en Islande, après une visite de Reykjavik le matin, nous partons l’après-midi en direction de la péninsule de Reykjanes, à l’ouest de la capitale. Une première étape à Gardur Nous prenons la route qui mène à l’aéroport de Keyflavik et, après une soixantaine de kilomètres, arrivons à Gardskagi, la pointe nord de la péninsule, où se trouve la ville de Gardur. Le port de pêche de cette petite commune a été délocalisé à quelques kilomètres de là, à Sandgerdi. Grindavik et Hafnir constituent les autres ports de cette région volcanique où l’agriculture est impossible et où la pêche représente donc la principale activité. Les deux phares blanc et rouge sont eux toujours bien présents à Gardskagi. Le premier, haut de 11 mètres et de forme carrée, date de 1897. Trop petit pour être visible pendant les tempêtes, il fut remplacé en 1944 par un phare cylindrique et sert aujourd’hui de poste d’observation des oiseaux pendant les périodes de migration. Avec ses 28 mètres, son successeur, désormais inactif, est le plus haut phare d’Islande. Lors de notre passage, il était fermé, mais vous pouvez, paraît-il, en demander la clé au musée folklorique à deux pas de là, pour admirer la vue depuis son sommet. C’est justement vers ce musée que nous nous dirigeons, surtout dans l’espoir d’y trouver une cafétéria où boire un...

Read More