Islande: un petit tour à Reykjavik

Il faut l’avouer, Reykjavik n’est pas la plus jolie ville qui soit. Son minuscule centre-ville ne compte aucun monument incontournable et le reste de l’agglomération, très étendue (274 km2, presque le double de Paris) et composée de maisons individuelles et de petits immeubles, ne présente aucun charme.  Il serait cependant dommage de résider plusieurs jours à Reykjavik sans s’y promener un peu, comme nous l’avons fait en cette matinée de notre troisième jour en Islande, car la capitale dispose tout de même de quelques points d’intérêt. Un circuit à travers l’histoire de l’Islande A Reykjavik, vous pourrez vous balader dans les artères piétonnes bordées de maisons colorées au style nordique, en bois ou en tôle ondulée, profiter de nombreux magasins et de bons restaurants. Au numéro 10 de la rue Adalstraeti, la plus vieille de la ville, vous croiserez la plus ancienne demeure de la capitale, datant de 1752. Abritant aujourd’hui une boutique de design, cette batisse en bois fut occupée à l’époque par Skuli Magnusson, Trésorier Royal considéré comme le père de Reykjavik. Vous découvrirez sa statue à quelques mètres de là, avant d’arriver sur la place Austurvöllur, où se dressent la cathédrale Domkirkjan, ressemblant plutôt à une église, et l’Althing, le Parlement islandais, qui quitta Thingvellir en 1798 et s’installa dans ce bâtiment en 1881. Autre lieu de la vie politique islandaise, la maison du gouvernement, qui...

Read More